18,90 €
Disponible 2 ex.

Briser la puissance de l'ennemi

Auteur : David Devenish

  • EAN 9782940100279
  • Editeur Sénevé
  • Référence SEN2827

Le combat spirituel est la trame de ce livre. L’auteur y aborde les thèmes suivants : Une expérience personnelle : comment Dieu m’a conduit dans le combat spirituel ; La réalité et l’importance du combat spirituel ; Garder l’équilibre ; Les esprits territoriaux et le combat spirituel stratégique ; Comprendre les forteresses ; Comprendre notre liberté ; Les chrétiens et les démons ; Les forteresses dans la culture ; Les forteresses dans le gouvernement ; Le défi de la mission ; Les forteresses qui viennent du péché passé ; La forteresse du contrôle ; La forteresse de Jézabel ; Des forteresses créées dans nos émotions ; Aider les gens à trouver la liberté de discerner le problème ; Aider les gens à trouver la liberté et la délivrance et travail de suite ; Bâtir l’église - le contexte du combat spirituel ; Les forteresses dans l’église locale ; Le combat spirituel et les responsables d’église ; La bataille pour le surnaturel et le prophétique ; Quelles sont nos armes ? - 309 pages

Sénevé
SEN2827
9782940100279
309
2 ex.
Langue
Français
sentiment_dissatisfied Cet ouvrage n'est pas retenu dans notre assortiment
Le terme «combat spirituel» est particulièrement en vogue dans les milieux charismatiques, dans lesquels il est considéré sous un angle très particulier. C’est le cas de cet ouvrage, qui, même s’il contient des choses très intéressantes, laisse transparaître une forte empreinte charismatique. L’auteur mentionne positivement plusieurs représentants de la 3ème vague (John Wimber, Peter Wagner, Yonggi Cho et Reinhard Bonke) et relate lui-même des expériences charismatiques. Voici les exemples les plus frappants: p. 11: «…elles avaient commencé à prier, la puissance de Dieu était tombée sur elles, et elles avaient commencé à parler en langues»; p. 15: «…le Saint-Esprit est venu sur moi et je me suis retrouvé étalé sur plusieurs chaises, totalement incapable de bouger»; p. 218: «Il y a quelques années, le Saint-Esprit est descendu sur un groupe de pasteurs et leurs épouses lors d’un rassemblement. Beaucoup d’entre eux étaient étendus par terre, certains étaient ‘ivres dans l’Esprit’, d’autres étaient remplis de joie et de rires…». A la page 263, l’auteur conseille aux responsables d’église de parler en langues quand ils sont confrontés à la tentation. Par ailleurs, on remarque un style lourd, difficile à saisir.
chat Commentaires (0)