Attention, veuillez choisir :
Pour basculer vers La Maison de la Bible Suisse, veuillez cliquer ici
0 Open search
0 Panier
Commander

Votre panier est vide.

Quel extraordinaire destin ! Née en 1805, à Congènies, dans le Gard, dans une famille protestante modeste qui comptait des prophètes camisards parmi leurs ancêtres Christine Majolier voyagera dans toute l’Europe, deviendra la première française « pasteure » et rencontrera prisonniers, indigents et royauté.

A l’âge de 12 ans, Christine Majolier qui parle mieux le « patois » occitan que l’anglais arrive à en Angleterre. Ses parents, membres des « Couflaïres » languedociens, église protestante non-violente et égalitaire issue des prophètes camisards l’ont confiée aux Quakers anglais pour son éducation. Toute sa vie, elle voyagera entre l’Angleterre et la France pour revoir sa famille.

Très vite elle s’engage auprès des Amis (le vrai nom des Quakers) d’abord en qualité d’interprète, puis comme ministre de l’Evangile ; animée par une foi profonde, elle parcourt l’Europe pour servir les pauvres et les prisonniers et présenter les actions des Amis. Elle aura ainsi l’occasion de rencontrer, outre la reine de France (épouse de Louis-Philippe), la reine de Wurtemberg et la reine Victoria avec laquelle elle correspondra.

Son journal, fourmille d’anecdotes sur Nîmes, le Languedoc, l’action des Quakers durant la Commune de Paris comme sur l’Angleterre durant cette période animée (Empire, Restauration, règne de Victoria) qui vit aussi de nombreux Réveils.

Description du produit

  • Date de parution 2012
  • Poids 0.346  kg
  • Nombre de pages 214
  • Langue Français
Mémoires d'une missionnaire - De la campagne languedocienne à la cour de Londres
18.01 EUR
Non disponible